Rádio Mensageira da paz

terça-feira, 13 de agosto de 2013

JACAREÍ, LE 7 AVRIL 2013 CÉNACLE LA DIVINE MISÉRICORDE DE NOTRE SEIGNEUR JÉSUS CHRIST (Notre Dame et Sainte Faustine ont également apparues mais Elles n'ont pas donné un Message publique) Extrait du Cénacle





JACAREÍ, LE 7 AVRIL 2013 
CÉNACLE LA DIVINE MISÉRICORDE DE NOTRE SEIGNEUR JÉSUS CHRIST
(Notre Dame et Sainte Faustine ont également apparues mais Elles n'ont pas donné un Message publique)
Extrait du Cénacle


MESSAGE DE NOTRE SEIGNEUR JÉSUS CHRIST


“Mes chers enfants, aujourd'hui, en la fête de Ma Miséricorde, Je vous salue et vous bénis encore. La paix. La paix. La paix à vos coeurs! Rien ne trouble votre paix. 'Non avete paura'. N'ayez pas peur, car Je Suis avec vous tous les jours, jusqu'à la consommation des siècles, jusqu'à la fin du monde. N'ayez pas peur car Je Suis à vos côtés, Je connais vos souffrances, Je sais bien tout ce dont vous avez besoin avant même que votre bouche s'ouvre. Mon Sacré Coeur sait déjà ce qui se passe dans vos cœurs et donne rapidement toutes les bénédictions et grâces, toutes les providence dont vous avez besoin.
Venez à Moi maintenant qu'il est temps de Miséricorde et tandis que Je Me laisse trouver par vous, afin qu' alors, Je peux vraiment vous purifier, vous convertir et de faire agréable à Moi, parce que Je vous dis: lorsque l'heure de Ma Miséricorde se termine et le temps de ma Justice commence, ceux qui n'auront pas la robe blanche, claire, pure, de la sainteté, de l'innocence, de la pureté, des vertus que J'aime, n'entreront pas dans Mon Royaume.
Venez à Moi tandis qu'il est temps de Miséricorde et tandis que Je maintiens la porte de Miséricorde ouverte. J'ai dit à Ma fille préférée, Faustine Kowalska, qu'avant le Temps de la Justice viendrait, J'envoyerais la Journée de la Miséricorde. Oui, J'ai envoyé le Jour de Miséricorde au monde entier, quand J'ai donné le Chapelet de la Miséricorde, qui désarme Ma Justice enflammée et en colère contre les hommes, à Mon petit enfant Faustine. J'ai donné cette Journée de Miséricorde au monde quand J'ai demandé qui se fait l'image, l'image conformément à la façon dont Je Me suis présenté à Mon petit enfant Faustine, quand J'ai demandé l'institution de la Fête de la Miséricorde, de la Neuvaine de la Miséricorde.
Oui, quand J'ai donné tout cela au monde, J'ai donné le Jour de la Miséricorde, l'humanité a piétiné Mon offre, l'humanité a mordu la main qui le caressait, l'humanité a poignardé le cœur qui a si souvent pensé à elle avec amour, ils ont rejeté Ma Miséricorde, ils ont rejeté Mon pardon, ils ont rejeté Mon amour adouci par eux-mêmes et c'est pourquoi bientôt viendra le jour de Ma Colère, le Jour de Ma Justice. Malheur à ceux qui étaient sourds à Ma Voix et la Voix de Ma Très Sainte Mère Ici, dans ce Lieu et dans tous les Lieux de Nos Apparitions: ils seront comme du bois de chauffage qui brûle dans le feu qui ne s'éteint pas. Si vous ne voulez pas être du nombre de ces malheureux, venez à Moi alors qu'il est temps de la Miséricorde. Maintenant, Je Me laisse trouver par vous tous, par cette génération méchante et perverse Ici, au site de Nos Apparitions et il n'y a pas de cœur, peu importe comment il est pécheur, qui reste hors de les rayons de Ma Miséricorde si il M'invoque avec confiance et avec le désir sincère d'amendement de vie, de conversion et de revenir à Moi. Si vous ouvrez juste une fente de votre cœur, Mes rayons entreront en lui, changeront complètement votre vie et la transformera en exactement ce que Je désire: un parfait reflet du Paradis où J'habiterai en vous, reposerai dans votre âme, M'unirai à vous et en vous Je vivrai dans une seul flamme pour toute l'éternité.
Cette génération impie M'insulte, se rebelle contre Moi, le monde est couvert d'épaisses ténèbres, les ténèbres de l'apostasie, du mal, du péché, de la violence et de la vraie haine contre Moi et contre tout ce qui Me représente. Même pas Mon Église, qui devrait être un soleil brillant, ne donne plus Ma lumière. Elle a été envahie par les ténèbres de Satan; la fumée de Satan a pénétré dans son intérieur, assombri sa lumière, déformée sa beauté, volé la richesse de la grâce qui est en elle et c'est pourquoi aujourd'hui les pasteurs qui empoisonnés les brebis par les erreurs qu'ils ont enseigné pendant de nombreuses années seront appelés à Ma présence et seront responsable de tous les moutons qu'ils ont tué avec le poison des erreurs qui sortent de leur bouche.
Venez à Moi, revenez à Moi, vous Mes pauvres petites brebis si menacées et en proie à tant de maux et dangers en ce moment périlleux dans lequel vous vivez. Venez à Moi que la porte du Pli de Mon Sacré Coeur est ouvert, venez à Moi que Je recevrai tout de vous dans Ma bercail et ne vous jetez pas dehors. Même si vous êtes malades, êtes devenus laids et même lacérés par les blessures que le péché a fait en vous, ce n'est pas grave. Venez à Moi, car Ici, dans le pli de Mon Sacré Coeur, J'ai le remède salutaire pour guérir chacun de vous et pour vous donner une nouvelle force, vie, la vigueur dont vous avez besoin pour être heureux.
Venez à Moi, car J'ai le pâturage saint que vous avez besoin et puis vous quittez votre faiblesse et léthargie. Venez à Moi, que J'ai dans Mon Cœur tous les trésors et toutes les biens que vous avez besoin pour être vraiment riche de Ma grâce, de Mon amour, de sainteté et de Ma paix.
Retournez à Moi alors qu'il est temps de la Miséricorde et alors que Je Me laisse encore trouvé par vous. Ici, dans ce lieu saint, choisi par nos Sacrés Cœurs et où Je vis jour et nuit, l'âme qui Me cherche avec sincérité et deuil vraiment sa misère et ses péchés devant Moi, Me trouvera bienveillant, aimable, tendre, comme le plus tendre des parents ne sait encore pas comment être. Oui, vous Me trouverez plus aimant envers elle que la mère la plus aimante et cette âme pécheresse, Je la fermerai dans les profondeurs de Mon Sacré Coeur et là Je la garderai, la nourrirai, Je prendrai soin d'elle et Je ferai des merveilles.
L'abîme de Ma Miséricorde est si grand que même si vous avez vécu mille vies, vous ne viendriez pas à connaître quelle profondeur est l'abîme de Ma Bonté, de Ma Miséricorde. Le Ciel, votre Ciel sera de connaître Ma Miséricorde pour les siècles des siècles, boire d'elle comme d'une fontaine qui ne s'épuise jamais, plonger, vous perdre, vous noyer en Elle pour toute l'éternité, sans jamais atteindre la fin de Ma Miséricorde, sans jamais pouvoir boire toute l'eau de la source de Ma Miséricorde.
L'abîme de Ma Miséricorde est si grand que même si vous avez vécu un millier de vies, vous ne seriez pas venu de savoir quelle est la profondeur du gouffre de Ma bonté et de ma miséricorde. Le ciel, votre ciel sera de savoir que ma miséricorde pour toujours et à jamais, de boire à partir d'une fontaine que jamais à court, plonger, perdre yeselves, noyer yeselves en elle pour l'éternité, sans jamais atteindre la fin de ma miséricorde, sans jamais pouvoir boire toute l'eau de la source de ma miséricorde.
Efforcez-vous, Mes enfants, afin que vous arriviez à cette si grande et si belle vie que Je prépare pour vous, car Je vous le dis: Seul le travailleur, seul le violent, seuls ceux qui combattent vraiment le bon combat arriveront à Moi au Ciel et seront plongés dans la source transcendantale de Ma Miséricorde infinie. Par conséquent, portez votre croix avec amour, souffrez tout par amour à Moi, priez, aimez, travaillez pour le Triomphe de Nos Sacrés Cœurs, apportant Nos Messages à la connaissance de tous, rendant Ma Miséricorde Divine connue, rendant le Chapelet de Ma Miséricorde connu, car Je vous le dis : Ceux qui font ce Chapelet à Moi connu, prié et aimé de tous, scintilleront au Ciel à côté de Mon petit enfant Faustine Kowalska, avec une lumière plus forte que de sept soleils ensemble et Je le dis en vérité, ceux-ci seront appelés et reconnus comme des enfants de Ma Miséricorde, les enfants de Mon Amour, comme de vrais enfants de Dieu.
Je vous aime tant et ne Me lasse pas de, tous les jours, vous attirer à Mon Coeur, que ce soit en permettant la souffrance dans votre vie, que ce soit vous donnant des signes continus que Je Suis proche de vous, ces signes si abondants que vous avez reçus Ici pendant la Semaine Sainte sont la preuve la plus complète et définitive de combien Moi et Ma Très Sainte Mère, avec Nos anges et Saints sommes vraiment présents Ici, combien Nous vous aimons et combien Nous aimons Notre serviteur bien-aimé, Marcos, qui, avec sa parole, son effort, son travail et son exemple, a fait Mon Apparition à Mon petit enfant Faustine, ainsi que le Chapelet de Miséricorde connu et aimé par vous tous et par des milliers et des milliers d'autres âmes réparties à travers le monde entier. Oui, dans cet enfant le plus aimé à Moi, dans ce serviteur le plus aimé à Moi, Mous reflétons Notre lumière mystique, qui deveniendra de plus en plus intense le plus dense est l'obscurité qui entoure toutes les choses.
Je vous aime beaucoup et avec Ma Mère, avec Joseph, Mon Père Adoptif et tous Mes Saints, Nous veillons sur vous continuellement. Je vous le répète: 'Non avete paura'. N'ayez pas peur de rien, car Je suis avec vous et réjouissez-vous car le temps d'attente passe, la nuit cède la place à la lumière de l'aube qui vous annonce, l'aube du nouveau jour, du nouveau temps de Ma Grâce et Ma Miséricorde.
Réjouis-toi, la libération de Mes serviteurs qui maintenant sont persécutés, méprisés et chargés de croix profondes en cette période de grande tribulation, la libération de ces serviteurs à Moi, qui souffrent à cause de Mon Nom, parce qu'ils Me défendent, parce qu'ils défendent la Sainte Foi Catholique, parce qu'ils défendent Ma Mère, ils défendent Mon Père Adoptif Joseph, Mes Saints et les trésors de la Sainte Foi Catholique, ces serviteurs à Moi seront bientôt libérés et élevés dans les airs, ils seront couronnés par Moi et avec Mes Anges, chanteront pour tous les temps, l'hymne de Ma Miséricorde infinie et insondable.
À tous maintenant, Je bénis avec amour, de Paray-le-Monial, de Cracovie et de Jacareí. La paix, Mes enfants bien-aimés, Je vous donne Ma Paix. La paix, Marcos, le plus efforcé de Mes enfants.”


(Marcos:) “Oui... Oui, Mon très bien-aimé Jésus, vie de ma vie, âme de mon âme, cœur de mon cœur... (Pause)
Merci chère Mère Très Sainte, je vais faire exactement cela. (Pause)
Vous avez aimé même la partie qui est faite? Je mettrai tout mon cœur, comme toujours. Oui Dame. (Pause)
Merci chère Faustine, je vais continuer votre cantique, oui. À bientôt.
(Pause)
À bientôt, Seigneur. À bientôt, Mère du Ciel.

WebTv: 
www.apparitionstv.com
www.aparicoesdejacarei.com.br
www.facebook.com/Apparitionstv